Orion Partage

Quand voyage rime avec partage

Face à l’océan …
Voyage au Maroc 2018

Face à l’océan …

Essaouira (ex Mogador) est une ancienne citée fondée par les portugais.

Dans la médina d’Essaouira

Paradis des wind-surfers, cette ville très touristique est pleine de charme et nous y séjournons un jour entier à déambuler dans la médina et le souk. Pour le midi, un petit restaurant dans la médina fait parfaitement l’affaire avec comme plat unique pour tout le monde des petits poissons et des crevettes frits à merveille. Bien sûr couteaux et fourchettes sont inconnus, mais qu’est-ce que c’est bon !!! Nous voyant attablés au milieu des autochtones un couple espagnol ose également tenter l’aventure …

Essaouira
L’entrée du petit port

Nous retrouvons également la boutique d’un artiste sculpteur de tronc de thuya qui prétend ne pas avoir de talent car « tout est dans le bois il n’y a qu’à se laisser guider ». Une nouvelle fois Pierre craquera pour une de ses sculptures !

Souk au poisson au pied du chantier naval …

Le lendemain nous regagnons Oualidia où comme il y a déjà 40 ans il suffit de descendre au bord de la lagune pour que les pécheurs viennent vendre leur produits ultra frais !

Étape en haut de la falaise, ce soir au menu oursins et gambas achetées vivantes à Oualidia

Le soir nous faisons étape juste au bord d’une falaise de 30 mètres environ. Le bruit de l’océan nous bercera doucement toute la nuit.

Depuis Safi, nous longeons la côte avec une route « saute moutons » aux 10.000 ralentisseurs ! Même les passages refaits à neuf tellement la route était défoncée ne sont que creux et bosses. En France ils veulent nous imposer le 80Km/h ici on ne dépasse pas le 60 sous peine de casse !

Toujours sur le même type de route, nous regagnons ensuite Azemmour et El Jadida pour là aussi flâner dans ces médinas que nous apprécions.

Written by Pierre Coiffait - 8 mai 2018 - 852 Views

1 Comment

  • Dufor Françoise 8 mai 2018 at 18 h 51 min

    Coucou
    Ah non trop c’est trop ! Voilà que vous faites à nouveau de la provoc avec les dégustations aux doigts….

    La médina le souk cela fait rêver. Surtout le souk et dieu sait si je mis connais pour le souk, il suffit de demander à Jean-Louis (attention petit sourire en coin de l’intéressé…)
    Les crevettes grillées j’adore.
    Quand j’étais petite mon père préparait les petits poissons des vérons entre autres bien grillés le dimanche soir après la pèche de l’après-midi Cette évocation, c’est un peu comme une madeleine …

    Les bords de falaise ce n’est pas pour moi. Dès qu’il y a un peu de hauteur j’ai les mollets qui se vident quant à regarder en bas ce n’est même pas la peine.

    J’imagine bien Orion à saute moutons : il faut aimer … mais quand on aime on ne compte pas et il me semble que vous avez été bien secoués sur les différentes routes empruntées.
    Plus que quelques sauts pour vous retrouver parmi nous, soyez prudents et comme vous le dites « attention à la casse »
    Bises

    Reply
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.