Orion Partage

Quand voyage rime avec partage

Mission toilettes
Voyage au Maroc 2018

Mission toilettes

Dimanche, c’est jour de souk à Midelt et nous partons avec Jo et Aïcha y faire quelques achats pour le soir.

Nous invitons Jo Cherif et leurs familles …

En effet nous avons décidé d’inviter Jo, Aïcha ainsi que Cherif et sa famille pour un « repas français ». La table d’Orion étant beaucoup trop petite nous squattons une pièce du gîte (inoccupé ce soir ) de Chérif car au final nous serons 8 et 2 enfants. Au menu nous leur faisons découvrir une salade de concombre au thon suivi d’un coq « basquaise » et une salade de fruit au yaourt …

L’ambiance est bonne et cela nous permet de bien définir la mise au point de la suite de notre mission. En effet la Main sur le Cœur va financer ici des toilettes et nous sommes venus spécialement dans ce but. Les fonds nécessaires ont été récoltés lors d’une petite fête à la maison l’été dernier et multipliés par 3 par le biais de crédit d’impôts. Nous pourrons également financer, à la demande de Jo, le branchement électrique de l’école de Tatiouine . Il voudrait également savoir s’il y aurait moyen d’avoir un photocopieur pour l’école.

Lundi matin nous avons décidé de partir avec Jo voir ce que nous pouvions trouver comme photocopieur imprimante.

Juste au moment de partir sœur Téresa arrive et nous explique qu’en fait une enfant est malade et se retrouve couverte de boutons. Elle nous demande donc de l’amener à Midelt voir si il ne faut pas l’hospitaliser. Le départ est quelque peu retardé le temps de convaincre la maman pour qu’elles viennent consulter un médecin . Après les avoir déposées au dispensaire de Midelt (lui aussi tenu par des sœurs), nous cherchons donc une solution pour le photocopieur.

Rapidement nous en concluons que le plus raisonnable serait l’achat d’une imprimante photocopieur pour l’école et la crèche. La fin de la « cagnotte » irait ainsi au dispensaire pour l’achat de médicaments et de petit matériel. En effet nous souhaitons absolument contenter tout le monde afin d’éviter l’installation de conflit dans un village encore très tribal où Jo n’est pas encore connu.

Nous retournons sur Tatiouine en récupérant sœur Térésa, l’enfant et sa maman : la petite a attrapé la varicelle et rentre chez elle avec les médicaments …

L’heure a beaucoup tournée et Jo commence sa classe avec un peu de retard, mais comme il dit : c’est pour le bien de la classe !

Une partie des cartons acheminés avec sœur Teresa, Aïcha et Hasna

Ensuite nous laissons à sœur Térésa une grosse partie de la « cargaison » d’Orion. Le reste sera réparti entre Alnif et Agadir.
Pierre fait un petit tour sur internet pour choisir entre les deux modèles d’imprimantes proposés.

A la fin de ses cours, Jo a réuni les différentes parties concernées par la réalisation des toilettes de l’école et nous nous retrouvons chez Chérif pour trouver la meilleure solution. C’est le directeur des écoles du secteur en personne qui a insisté pour que se crée une association de parents d’élèves afin de pouvoir gérer ce genre de projets et c’est lui qui expose les différentes démarches et solutions envisageables. Rapidement nous tombons d’accord sur le principe d’un contrat entre la Main Sur le Coeur et cette association. Nous avions déjà anticipé le problème en rédigeant dans l’après midi un contrat en ce sens.

Suivent les signatures et la remise des fonds, évidemment autour d’un verre de thé, puis d’un deuxième verre chez Jo.

Jo avec la règle de l’institutrice française à la retraite !

Soeur Térésa arrivée ce matin dans un triporteur qui passait par là profitera de la voiture du directeur d’école pour retourner sur Midelt avec le solde des sous de notre mission que nous avons remis à l’association de Cherif qui lui même le remets entre les mains des sœurs !!!. Nous avons en effet calculé et gardons de quoi acheter dès demain ce qu’il faut pour Jo ainsi que le nécessaire pour l’électricité et c’est l’association de Chérif qui nous fait le reçu du don…

La journée a été bien remplie et nous passons la soirée chez Jo avec le papa d’Aïcha qui est de passage pour la nuit.

 

Le lendemain matin, Pierre part avec Jo chercher la future imprimante photocopieuse pour l’école qui n’a pas encore l’électricité !!! Heureusement Jo habite juste à côté et la photocopieuse sera dans un premier temps chez lui !

Au passage nous prenons dans la voiture l’électricien qui va faire le raccordement ? Nous achetons avec lui tout le matériel nécessaire, le photocopieur, 2 toners d’avance et 10 ramettes de papier avant de retourner à Tatiouine.

Bientôt l’électricité à l’école de atiouine …

Hassan passe l’après midi à effectuer les travaux jusqu’à la nuit tombée avant que Jo le raccompagne à Midelt.

Il restera au consuel marocain de vérifier l’installation avant de donner le feu vert pour la pose du compteur !

Encore une journée bien remplie et une mission qui se déroule bien.

Written by Pierre Coiffait - 25 avril 2018 - 919 Views

1 Comment

  • Lafay Florence 27 avril 2018 at 11 h 29 min

    bises de jean-Marie et moi depuis Montgenèvre d’où Seb et family sont repartis dès hier (merci la SNCF). Florence

    Reply
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.